Les points forts du Master DPA

 

 

Acquisition de connaissances transversales et de méthodes de travail rigoureuses et exigeantes.

 

Acquisition d’une culture juridique générale.

 

Préparation soutenue aux concours et examens les plus prestigieux en partenariat avec l’IEJ d’Amiens.

 

Une équipe enseignante spécialisée et dynamique.

 

Collaboration étroite et constante avec les professionnels.

 

Une ambiance de travail conviviale et rassurante.

 

Un esprit de corps et un réseau de solidarité.

 

 

Évaluation ministérielle du Master DPA

 

 

 

2012 

 

Dans son dernier rapport, datant de 2012, l’AERES (Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur) jugeait, à propos du Master « Carrières Juridiques » constitué du Master DPA et du Master Contentieux, qu’ : 

 

« Il s’agit d’une formation classique mais phare dans la formation de l’UFR en ce qu’elle permet d’accéder à la recherche et aux études doctorales ou de compléter une formation en vue de la préparation à divers examens ou concours administratifs. Si les intervenants sont essentiellement des enseignants chercheurs relevant des matières enseignées, quelques magistrats ou avocats participent à la formation (…). Dans les deux parcours, l’équipe intervenante est de qualité et le contenu des unités d’enseignement est satisfaisant et cohérent au regard des objectifs fixés ». 

 

« Une formation essentiellement vouée à promouvoir soit des chercheurs soit des juristes compétents dans le domaine de la procédure. Une équipe pédagogique qualifiée et diversifiée. Une formation, qui par l’approfondissement de certaines matières juridiques fondamentales permet de compléter utilement la préparation à des examens et concours. Une bonne politique de stage prévoyant un stage de trois mois obligatoire ». 

 

 

 

2017

 

L'HCERES  a réalisé une nouvelle évaluation du Master "droit", tous parcours confondus, au début de l'année 2017. Le rapport rédigé se voulait général et concernait tous les masters 1 et 2 de l'UFR de droit d'Amiens. Le Haut Conseil relève des points forts et des faiblesses qu'il convient de lire globalement. 

 

           "Points forts :

●  Bonne implication des équipes pédagogiques.

●  Relations fortes nouées avec le tissu local ou les professionnels du secteur dans certaines spécialités ou parcours (Expertise foncière, Droit privé approfondi) ce qui montre un dynamisme certain.

 

           Points faibles :

●  Autonomie très forte des spécialités et des parcours, que ce soit en M1 ou en M2, sans cohérence de la mention.

●  Effectifs de la mention en diminution, particulièrement dans certaines spécialités manquant d’attractivité.

●  Professionnels trop peu nombreux dans certaines spécialités". 

 

 

Le Master DPA n'est pas concerné par tous les points faibles :

 

  • Pas de diminution des effectifs en Master DPA. Au contraire! Augmentation des effectifs de 35,3 % en 2016.
  • Liens avec le monde professionnel  : 1/ Bonne participation des professionnels à la formation puisque 7 professionnels enseignent dans les deux années du Master  -   2/ Dynamisme des relations avec les professionnels locaux souligné par le rapport. 

 

 

 

Mesures adoptées par l'équipe enseignante et l'UFR de droit dès septembre 2018 : 

 

  • Renommer le Master DPA qui s'appellera Master de droit privé général (DPG). Cette dénomination permettra une meilleure lisibilité de la formation par les professionnels. 
  • Améliorer la cohérence des parcours au sein du Master DPG en incluant le Master Contentieux. L'articulation entre les deux masters doit être cohérente. 
  • Amorcer la spécialisation du Master 2 dès le second semestre du Master 1. Les étudiants suivront donc au second semestre du Master 1 des enseignements particuliers selon les parcours qu'ils choisiront en prévision de la 2nde année de master (Ex : un étudiant de Master 1 DPG qui souhaite poursuivre en Master 2 DPG parcours "pénal" suivra essentiellement des enseignements de droit pénal au second semestre du Master 1). 
  • Restructurer le parcours "civil et commercial" du Master 2 aux fins de le rendre plus attractif et mieux adapté aux besoins des professionnels (Ex : création d'un cours de droit du numérique, de droit patrimonial de la famille). 
  • Renforcer l'enseignement de la pratique : Ex : création des ateliers de rédaction d'actes juridiques. 

 

Ces nouvelles mesures ainsi que les maquettes refondues seront présentées prochainement. 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© master-2-dpa-amiens.fr